mercredi 9 décembre 2015

Yal Ayerdhal, Maître Fabulyste et chevalier de l'Arc-en-Ciel

Une image et un petit mot un peu particulier ce matin pour vous parler d'un grand monsieur qui nous a quittés récemment : Yal Ayerdhal.
Dans les festivals où nous nous sommes croisés ces dernières années, je n'ai hélas pas eu le temps de le connaître autant que je l'aurais voulu alors que j'ai plusieurs fois échangé avec lui par mail au sujet de la condition des auteurs, une cause dont il était le... fervent défenseur.
J'ai relu ses messages depuis son départ, des messages habités par son humanité, sa gentillesse et sa passion du métier. Un homme bien, aimant, déconneur, un rêveur, un artisan de l'imaginaire avec des valeurs, humble, à l'écoute et au service de ses pairs, voilà tout ce que ses messages me disaient de lui. Tout ce qu'il était, vous diront certainement ceux qui l'ont connu mieux que moi.
 
J'ai appris sa disparition alors que je finissais mon prochain roman et l'idée d'y mettre un peu de lui m'est vite parue évidente. Avec la bénédiction de Sara, sa compagne, j'ai voulu lui rendre hommage et faire de lui une figure de mon Ouvremonde.
Comme les mots ne me suffisaient pas pour le raconter, comme je ne pouvais écrire toute la bienveillance qui pétillait dans ses yeux, je l'ai dessiné.
Tel que je le voyais.
 
Alors voici le Prince Architecte Yal, Maître Fabulyste et chevalier de l'Arc-en-Ciel. Il compte désormais au nombre des seigneurs de l'Ouvremonde. Longue vie, mon prince !
 
Enregistrer un commentaire